mardi 30 juin 2015

70.3 Luxembourg et triathlon de la Vallée de Joux : le récit de Fabien

LUXEMBOURG

Préparation :
Niveau prépa, faut dire ce qui est, j’ai fait le job depuis le 1er janvier
-un peu plus de 3000km de vélo (dont pas mal de HT vu l’hiver « médiocre » au sens cycliste, mais très bon pour les skieurs, avec de la neige tardive)
-un peu plus de 1000km en càp, et un PB égalé sur un 10km pas roulant en préfatigue, et un PB en 1h19 au semi-marathon de Genève
-environ 170km de nat, qui reste un gros point faible, mais je commence à choper un peu de sensations, et surtout de l’endurance.

Volume sympa, grâce notamment à 3 stages : 1 en Espagne en Avril, 1 « mini » pdt les 4 jours de l’ascension avec le club en Suisse, et un dernier à Embrun. Les 3 se sont vraiment bien déroulés avec des semaines solides (~30h/semaine) .
J’ai été plutôt épargné par les pépins physiques, si ce n’est une petite alerte à la hanche après le semi-marathon de Genève, m’empêchant de courir pendant 1 bonne semaine, et un petit rappel d’essuie-glace après une chute en escalade.

L’objectif :
L’objectif est simple : continuer l’apprentissage sur la distance après le 1er 70.3 l’année dernière au même endroit, bouclé en 4h55 (35/2h41/1h32). Les 4h45 me paraissent atteignables, et avec une course parfaite, le 4h40 est accrochable (32/2h35/1h28), mais je n’y crois pas trop. 

L’échéance :
La course étant le samedi avec le Bike check-in le vendredi, je me rends sur place avec mon collègue de Galère Léandro le jeudi soir.
On a pris un hôtel à 200m du départ, on est au top. On a pu faire 2 grosses nuits avant la course, no stress, tout est rôdé. J’ai monté l’autocuiseur, et on mangera du riz pendant 2 jours (500g/pers le vendredi ^^), agrémenté d’un peu de malto.
Le bike est dans le parc (toujours aussi impressionnant en termes de beaux vélos !), yapluka !

Le jour J :
La météo du matin est maussade avec fine pluie et route détrempée… Heureusement le départ est à 13h45. La météo ainsi que la route deviendront sèches d’ici là, la chance ! Il fait relativement frais, mais tout devrait passer en tri-fonction.

La natation : la bonne surprise
La natation se déroule en un A/R dans la Moselle, relativement fraiche mais OK en néoprène, mais les averses de la nuit font que l’on ne voit pas le bout de ses doigts. Le départ se fait en groupe d’âge, 30-34 pour moi, avec environ 200 gus au départ. Le départ est donné, je me suis mis un peu sur le côté (fort de ma mauvaise expérience l’année précédente avec ma néoprène ouverte pendant la course !). Je pars aussi vite que je peux, et je prends rapidement des pieds. Je ne suis pas trop gêné et j’arrive à poser ma « nage » en m’appliquant. L’endurance est là, et je tiens en crawl, sans faire un seul mouvement de brases (une première ^^). Au demi-tour, je vois que la tête n’est pas à des années lumières, et pas mal de monde derrière, ça sent bon. On reprend même des nageurs de la vague d’avant (partis 10min plus tôt). On arrive à la sortie de l’eau, et autre nouveauté, je n’ai pas pris ma montre pour la nat, je ne saurais donc pas que j’ai fait la nat de ma vie : 28’30 (mon temps sur 1500m habituellement !). Je suis 45e de mon groupe d’âge.

Le vélo : « victime » de la technologie
La road map à vélo est simple è tenir les Watts cibles, soit 220-225 Watts, pour un chrono estimé à 2h35 (35kmh de moyenne) dans un bon jour. Le parcours se compose de 35km de plat, 1 bosse puis 45km vallonné, et on replonge pour finir par 10km de plat.
Il faut se forcer à ne pas se cramer même si les jambes sont bonnes, car il faut courir le semi derrière. Je pars sur la portion plate et me tient à ma feuille de route. Mais je vois que la vitesse n’est pas là, le vent de face surement… Par contre je me fais beaucoup dépassé… Surement des gars qui vont sauter dans pas longtemps. Je ne cède pas à l’euphorie, alors que les jambes sont très faciles… Au bout de 10min, je me décide à passer le seconde, au diable la feuille de route, vive les sensations. Je repasse sur des vitesses « correctes » sur cette portion plate, mais j’explose les watts cible. Je me dis que soit j’ai les bonnes jambes, soit je sauterai à pied, mais je prends mon pied sur le vélo ! Je boucle la portion plate à 37.5kmh de moyenne, content sauf… les watts qui sont à 260Watts de moyenne sur 1h (je suis sensé donc m’écrouler dans les minutes à venir), ça tombe bien, la partie vallonnée arrive. En théorie, je devrais appuyer un peu plus dans les bosses et récupérer en descente. Mais les watts qui s’envolent retiennent mes ardeurs, et je monte au train. La partie vallonnée passe bien, je ne me fais pas trop reprendre, et double pas mal, mais d’autres groupes d’âges. Je boucle la 2eme heure à 34 de moyenne, et 71km sur 2h, pour l’instant ça tient. Par contre, les watts sont scotchés à 258 de moyenne, avec des jambes faciles, je commence alors à mettre en doute la fiabilité du capteur… il reste quelques bosses, puis les derniers 10km sur le plat que j’avale à bon rythme. L’arrivée arrive, je me déchausse, j’arrête le chrono : 2h32 soit 35.6 kmh. La technologie me dit que je me suis cramé (30W de plus que la cible, c’est juste énorme, ce serait ma cible sur 20km), mais les jambes me disent que je suis bien. Je descends du vélo, suspense… Les jambes sont nickelles. Je cours dans le parc à vélo pour doubler 4 personnes  avant de poser le bike et filer à la transition. J’ai bien bu et je me suis bien ravitaillé (que du solide) ça va le faire. Pour l’anecdote, le capteur de puissance était bien déréglé (vérifié sur le Home trainer après). Il a été démonté lors de la révision 2 jours avant et j’ai complétement oublié de le recalibrer, annonçant environ 35 watts de plus. C’est donc en fait un vélo un peu en dessous de la cible que j’ai fait, notamment dans les montées. Rassurant de voir que le chrono est correct ! J’ai repris 10 places dans mon GA et je suis 35eme.

La càp : solide
La road map càp est simple : tenir le SV1 aussi longtemps que possible (4’00/km), et je dois dire que j’en ai bouffé à l’entrainement !! Des séances de 3*15 ou 20/15/10 parfois enchainé avec du vite, autant dire que je maitrise cette allure.
C’est parti, la montre me permet de temporiser, car je pars trop vite à 3’45. JE double, mais je ne tiendrai jamais cette allure. Je me cale à la cible. Les 1er 5km sont avalés en 19’50, au poil. Plus que 3 boucles. Je passe au 10km en 39’50, un rail. Tout le monde se trouve sur le parcours cap soit quasi 2000 personnes à courir. Un spectateur n’ayant surement pas vu qu’il y avait une manifestation traverse au milieu des barrières. Le chemin est large de 3m, juste après un virage, lancé à 15kmh je ne peux pas l’éviter, et BAM ! gros choc ! Je crie, me retourne, et le gus est allongé par terre… D’autres athlètes me disent de continuer, ce que je fais, un brin énervé, mais je reste concentré. Je marche 5 secondes à chaque ravito (tous les 2.5km) pour bien boire, et un gel tous les 5km. Les jambes s’alourdissent mais je tiens l’allure. Ce sera le cas jusqu’au bout, avec quand même un petit peu dans le dur la dernière boucle, mais la perspective d’un joli chrono me fait tenir. Je boucle le semi (21.3km à la montre de plusieurs athlètes) en 1h25, soit 4’01/km, YES ! Quel que soit mon temps nat, avec le vélo et la càp, je serai à l’objectif. JE me retourne et je vois 4h31, mieux que mes prévisions de course parfaites, la natation ayant été elle aussi très bonne. 

Je suis 18eme de mon groupe d’âge à 5min du top10, et 127e au scratch (ce qui inclus les pros M et F). Je suis entamé mais pas complètement rincé, un vélo plus appuyé était vraiment possible, mais quid de la course à pied derrière ? En tout cas, très content. Les 113km sont bouclés à 25km/h de moyenne, soit quasi une sortie vélo J
Une super épreuve, qui permet vraiment d’aller au bout de soit même, et des souvenirs plein la tête.
Je pense que j’en referai de nouveau un l’année prochaine, si possible avec des gens du club, super expérience !



VALLEE de JOUX

Météo au top, ambiance top, eau même pas froide (ça change de la tempête de l’année précédente).
Bonne nat (4a devient une habitude), je sors 23eme, à 1’ de la tête.
Vélo solide (39.5kmh de moyenne sur les 22km !), j’ai la tête en point de mire, mais ça roule en peloton, que font les arbitres ?? Ha oui, il n’y en a pas un seul ^^ Ils me mettent une mine, je pose le vélo 2min derrière. 
Càp solide, sans montre, tout aux sensations : 5eme temps J
14eme au général en 1h00h15, record sur ce tri de la vallée de joux.
Toujours aussi sympa, avec pas mal d’athlètes du club ! A refaire avec le même soleil.

lundi 29 juin 2015

Triathlon de la Vallée de Joux

3 athlètes présents au triathlon de la Vallée de Joux = 3 podiums




 Temps  magnifique pour ce triathlon de la Vallée-de-Joux, une eau agréable à 19 degrés. C'est tout d'abord les kids (2006-2007) qui se sont élancés pour 50m de natation, 1km de VTT et 500 m de course à pieds. 

Élise CURRAT se classe 2ème derrière Maëline TRIPONEZ en se faisant dépasser à la course à pieds. Belle course pour Élise qui s'est bien défendue!  

Ensuite c'est au tour des écoliers 1 (2004-2005) de partir pour 100m de natation, 1,5km de VTT et 800m de course à pieds. 

Marie CURRAT a dominé l'épreuve de bout en bout en prenant une confortable avance sur Noémi VAN DER KAAIJ 2ème, et Claire BEAUVIR, 3ème. Elle s’est même octroyé le luxe de finir devant le premier garçon Killian DUNAND. 

C'est ensuite autour  des écoliers 2 de s'élancer (2003-2002) pour 150m natation, 1,5km VTT et 800 m course à pieds. 

Belle course de Sarah CURRAT qui se classe 3ème derrière Fanny NUSSBERGER et Beti REBECCA. Belle journée pour le b3 dans un cadre magnifique!!! »

Anne







mercredi 24 juin 2015

Triathlon de Zug : le récit de Camille





Me voilà partie pour un double sprint (genre de course que je n'ai jamais effectuée). Les Youth League partent en même temps que les Juniores et les Pros. Rien que de voir ces noms célèbres du triathlon j'en ai les jambes et le souffle coupés. Je m'élance pour 300 mètres natation et très vite je me laisse submerger par les autres beaucoup plus agressives. Après une première transition lamentable qui me fait louper un groupe pour le vélo je comprend très vite que je serai seule le reste de la course. Mais j'ai des bonnes sensations à vélo,(5 km)  ainsi qu'en course a pied. (2 km) Cependant j'ai accumulé trop de retard et dois effectuer mon deuxième tour seule. (Même distance) Désorientée à la nage car seule justement, le reste de la course s'effectue de manière positive pour moi qui ai, au fur et à mesure, des meilleures sensations. Ce fût très dur, mais je suis fière de l'avoir fait et de mon parcours. J'ai beaucoup appris à Zug et j'ai eu un plaisir immense ! Je garde donc le sourire pour la suite !!

Camille

dimanche 21 juin 2015

Le B3 présent à Zoug samedi et à Préverenges dimanche

Steve à Zoug (photo Swiss Triathlon)
Week-end chargé pour les jeunes athlètes du B3 où ils représentaient le club à Zoug/ZG (Youth league) le samedi 20 et à Préverenges/VD le dimanche 21. Au total 16 athlètes engagés et deux podiums (Sarah et Marie Currat)

Résultats du triathlon de Zoug


Youth League garçon 16-17 ans (500m natation / 10 km vélo / 4 km course à pieds)
8ème Salamin, Antonin 1998 31:01,01 +1:17,2

Youth League garçon 16-17 ans (500m natation / 10 km vélo / 4 km course à pieds)
20ème Tollenaar, Camille 1999 1:00.19,2 +14:29,6

Youth League garçon 14-15 ans (400m natation / 7,5 km vélo / 2 km cours à pieds)
13ème Rotzetter, Marc 2000 28:37,6 +2:54,4
18ème Perrenoud, Steve 2000 30:15,9 +4 :32,7
21ème Steiger, Vincent 2001 31:43,6 +6 :00,4
22ème Irrausch, Benjamin 2001 32:08,7 +6 :25,5
23ème Salamin, Benjamin 2001 33:29,3 +7 :46,1

Open Race Ecoliers 12-13 ans (200m natation / 5 km vélo / 1,2 km cours à pieds)
7ème Irrausch, Alexandre 2002 18:27,1 +1:53,4
10ème Salamin, Colin 2003 19:17,4 +2:43,7

Open Race Ecoliers 10-11 ans (80m natation / 2,5 km vélo / 0,8 km cours à pieds)
12ème Irrausch, Nicolas 2005 13:43,0 +3:00,2

Globalement de bons résultats et tout prochainement le récit de Camille sur sa course et son déplacement à Zoug. (votre rédacteur n’étant pas présent à Zoug)

Les photos de SwissTriathlon : ici

Résultats du triathlon de Préverenges


Catégorie fille 2004-2006 (50m natation / 1km de vélo / 300m de course à pieds)
5ème Currat, Mathilde 2009 9:31,59 +0 :43,21

Catégorie fille 2004-2006 (150m natation / 3km de vélo / 1km de course à pieds)
2ème Currat, Marie 2004 16:14,67 +1 :00,09
4ème Gorka, Amélie 2006 16:48,05 +1 :33,47
6ème Currat, Elise 2006 17:53,08 +2 :38,50

Catégorie fille 2001-2003 (200m natation / 10km de vélo / 2km de course à pieds)
1ère Currat, Sarah 2003 43:05,86

Catégorie garçon 2001-2003 (200m natation / 10km de vélo / 2km de course à pieds)
8ème Currat, Nicolas 2001 40:11,35 +4 :19,64

Préverenges : jolie victoire pour Sarah
Avec une eau à 16 degrés et une natation difficile dans le lac (dans certaines catégories, des jeunes de 2001 cohabitaient avec des 2006, et l’eau étant peu profondes certains marchaient alors que d’autres tentaient de nager), nos sportifs ont défendu vaillamment les couleurs du club et ont obtenu au final de très bons résultats. Notons que Marie a connu deux incidents de course (accrochage avec une autre concurrente à la sortie de la zone de change et un déraillement lors son parcours vélo), ce qui ne l’a pas empêchée de monter quand même sur la deuxième marche du podium. Quant à Sarah, elle réussit l’exploit de remporter sa course et profita surtout de faire mieux que Marie, ce qui n’a pas dû arriver souvent… Finalement, Elise et Amélie eurent la chance de se mesurer aux 2004, car la catégorie comprenait trois ans d’âge (2004-2006) et des distances longues, ainsi elles accomplirent leur premier si j’ose dire « ironkids » car elles parcoururent 150m de natation, 3km de vélo et 1km de vélo. Il en fut de même pour Sarah et Nicolas qui firent eux aussi un « ironkids » avec 200 m 10 km de vélo 2km de course également. Bravo et bel effort! Heureusement que la chaleur n’était pas accablante sans quoi le défi aurait été terrible…. Alors pas si tranquille le triathlon de Préverenges……..

Alain

mardi 16 juin 2015

RC Broc 2015 : une journée du “tonnerre” !


Dimanche 14 juin s’est déroulé la traditionnelle rencontre de la Régio Cup à la piscine de Broc. Sous la conduite experte de Gaelle, les nombreux bénévoles ont mis en place les différentes infrastructures, ceci dès l’aube, et malgré un temps orageux et une petite pluie.

Peu avant 8 heures, vêtu des nouveaux tee-shirts, chacun était à son poste pour accueillir les premiers concurrents, ceci sous le soleil arrivé à point nommé. La matinée a été dévolue aux épreuves de gymkhana à vélo. Les participants ont ainsi pu se mesurer démontrant leur agilité, souplesse et vitesse pour rejoindre le plus rapidement l’arrivée. Sous les nombreux encouragements, Marie Currat et Luca Cesselli se sont montrés absolument impériaux, remportant chacun ce challenge dans leur catégorie respective. Relevons que plusieurs participants du B3, dont les performances ne furent pas des moindres, portaient également pour la première fois la nouvelle et très belle trifonction. Le B3 décrocha 12 podiums avec 8 athlètes différents.

La suite de la matinée et le début de l’après-midi a vu se succéder la suite de la compétition, ceci toujours dans la bonne humeur, la compétition fair-play et le plaisir de la découverte du triathlon pour de nombreux enfants venus, pour la première fois, participer à une compétition Open. 98 inscrits prirent d'ailleurs part aux diverses épreuves.

Au final, une journée du “tonnerre” non pas en raison de l’orage menaçant tout au long de ce dimanche, mais à cause de l’excellente ambiance du club, la parfaite oragnisation de cette manifestation et bien entendu à l’engagement et la performance de chacun et chacune, bénévoles ou compétiteur-ices.

Résultats du Club :

Open Race Ecoliers 9ans et plus jeunes (30m natation / 1 km VTT / 300m course à pieds)

1ère Gorka, Amélie 2006 5:59,1
2ème Currat, Élise 2006 6:08,9 +0:09

Regio Cup - Challenge Bike, catégorie10/11 ans

Filles :

1ère Currat, Marie 2004 0:50,8

Garçons :

3ème Irrausch, Nicolas 2005 1:11,4 +0:10

Regio Cup - Challenge Bike, catégorie12/13 ans

Filles :

5ème Currat, Sarah 2003 1:17,4 +0:15

Garçons :

1er Cesselli, Luca 2002 0:46,7
3ème Irrausch, Alexandre 2002 0:52,7 +0:06
4ème Salamin, Colin 2003 0:53,4 +0:07

Regio Cup - Triathlon poursuite, catégorie 10/11 ans (100m natation / 2,5 km VTT / 500 m course à pieds)

Filles :

1ère Currat, Marie 2004 10:47,8

Garçons :

3ème Irrausch, Nicolas 2005 12:15,5 +28:07

Regio Cup - Triathlon poursuite, catégorie 12/13 ans (100m natation / 5 km VTT / 1 km course à pieds)

Filles :

3ème Currat, Sarah 2003 23:34,3 +0:57

Garçons;

2ème Irrausch, Alexandre 2002 20:28,0 +1:23
3ème Salamin, Colin 2003 20:33,7 +1:28
5ème Cesselli, Luca 2002 21:09,1 +2:04

Regio Cup - Relais par équipe mixte, catégorie 12/13 ans (100m natation / 1,250 km VTT / 500 m course à pieds)

3ème B3 team 2 (Luca - Sarah - Alexandre) 25:01,9 +1:14
4ème B3 team 1 (Marie - Nicolas - Colin) 25:54,3 +2:06

Un grand bravo à tous !!!

Alain

Les photos d'Alain : ici

Le lien officiel de Swisstriathlon : ici
Les photos de Swisstriathlon : ici

lundi 1 juin 2015

Coupe d’Europe à Vienne : le récit d'Antonin

Ce weekend je suis allé faire la coupe dEurope de Vienne. Jai passé un super moment.
Leau du fleuve était à 15 degrés, ce qui est plutôt froid, et donc les combinaisons néoprènes étaient autorisées. Jai fais une bonne natation en sortant de leau dans le deuxième groupe, à la fin du vélo les 3 premiers groupes se sont réunis, ce qui veut dire que nous étions environ 45 au début de la course à pied. Cest partis très vite, je nai pas eu le temps de réagir et jai couru comme jai pu en terminant ma course 41ème !
Globalement très content, jai hâte de faire la prochaine course internationale !

Antonin